« L’engagement social comme facteur de motivation »

Lies, chef de projet à la BCSS : « Pour moi, l’informatique n’est pas un but, mais un moyen d’aider les citoyens, les entreprises et les organismes publics. Mon engagement social m’a poussée à opter pour une fonction de chef de projet à la Banque Carrefour de la Sécurité Sociale par l’intermédiaire de Smals. Je suis engagée dans ma vie privée également, en tant que bénévole chez Poverello et auparavant chez Pirlewiet, une association qui organise des vacances pour les enfants défavorisés. »

« Les projets que j’encadre à la BCSS aident les citoyens, par exemple par l’octroi électronique automatique de droits sociaux. Cela permet d’éviter que les plus démunis soient encore davantage lésés par une inégalité de l’accès à l’information. Pour les employeurs et les autorités, un échange central d’informations représente souvent une simplification. »

« J’ai la chance de travailler avec des collègues très compétents, qui ont souvent un bagage plus technique que moi. Je trouve la collaboration très enrichissante, j’espère qu’il en va de même dans l’autre sens. Cela dit, il faut au moins nourrir un grand intérêt pour l'informatique et être disposé à s’investir dans la matière. »

« Je me sens étroitement liée à la BCSS, l’institution dans laquelle je travaille comme détachée. Smals est à mes yeux un employeur attrayant avec énormément de possibilités, un profil social et une myriade de collègues talentueux. »